La gaufre, un des symboles de la Belgique.

La gaufre, un des symboles de la Belgique.

Le mot gaufre vient de « walfre » qui signifie « rayon de miel » en vieux français (XIIIe siècle). La waffle quoiqu’on en dise est bien née en Belgique. Elle est connue du Japon aux Etats-Unis.

Cette vieille demoiselle est une véritable “madeleine de Proust” pour tout belge. Elle nous ramène à des souvenirs heureux. Pour nous c’est les bonnes gaufres du mercredi après-midi sur la Grande Place de Braine-le-Château, lors du marché hebdomadaire.

Qui n’a pas résisté au parfum envoûtant de cette gourmandise.

L’authentique est-elle bruxelloise, légère et craquante avec ses carrés sagement rangés ? Ou liégeoise, plus consistante, à la cannelle ou truffée de sucre perlé ?

Une bonne gaufre qu’elle soit de Bruxelles ou de Liège ne laisse personne indifférent.

La différence entre ces deux gaufres est tout d’abord une question de forme et de trous. La gaufre de Liège, petite et arrondie a 24 trous, là ou la bruxelloise, plus grande et rectangulaire en a que 20. Mais ce que le connaisseur apprécie tout particulièrement dans la liégeoise sont les petits nids de sucre logés dans la pâte moelleuse qui croquent agréablement sous la dent et  lui donne cette saveur caractéristique un peu caramélisée.

De la rue ou de la maison,  dans un moule traditionnel ou moderne, hummm que c’est bon.

Qu’elle soit nature, nappée de fraises et de crème Chantilly, de chocolat, de sucre, …tout le monde y trouvera son bonheur.

La recette de la Gaufre de Liège :

Pour 15 gaufres

Préparation : 1 h
Cuisson : 5 min

  • 1 kg de farine
  • 75 g de levure
  • 5 dl de lait et eau (tempérés)
  • 50 g de sucre impalpable
  • 2 oeufs
  • 500 g de beurre
  • 50 g de miel, vanilline ou cannelle
  • 3 gr de bicarbonate de soude
  • 600 g de sucre perlé

Faire une pâte avec 800 g de farine, la levure, le lait et l’eau, le sucre impalpable et les oeufs.

Laisser lever pendant 15 minutes puis ajouter le beurre, le miel, 200 g de farine, le sel et la vanilline ainsi que le bicarbonate de soude.

Pétrir le tout pour obtenir une pâte homogène, laisser lever pendant 10 minutes dans un endroit tempéré. Ajouter ensuite le sucre perlé et diviser en pâtons de 90 à 140 g selon le fer. Laisser lever un peu.

Cuire à feu doux pour les grosses gaufres et à bon feu pour les fers à mailles peu profondes.

 

La recette de la gaufre de Bruxelles
Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 6 minutes

Ingrédients (pour 10 pièces) :

125 g de farine
5 oeufs
1 cuillère à café de sucre fin
25 cl de lait
1/2 gousse de vanille
75 g de beurre
sel
sucre glace
un gaufrier pour gaufres épaisses à grandes alvéoles, format intérieur approximatif du fer pour 1 gaufre 8,5 cm x 5,5 cm
Préparation de la recette :

Tamiser la farine.
Séparer les jaunes et les blancs des ?ufs en ne gardant que 4 blancs.
Faire fondre légèrement le beurre au bain-marie; il doit être liquide et à peine tiède.
Couper la gousse de vanille dans sa longueur et récupérer les graines.
Mélanger la farine, les cinq jaunes d’?ufs, le sucre fin, les graines de vanille, une pincée de sel, le lait et le beurre fondu.
Battre les 4 blancs d’?ufs en neige très ferme.
Incorporer les blancs en neige à la préparation. A faire très délicatement afin de ne pas briser la mousse.
Laisser reposer durant 45 minutes bien à couvert.
La pâte doit être un peu moins liquide qu’une pâte à crêpe.
Cuire les gaufres dans un fer bien chaud.
Dès que la ou les portions de pâte sont versées, il faut fermer le gaufrier et le renverser de suite pour avoir des gaufres régulières et gonflées.
Aussitôt que la gaufre est dorée sur les deux faces, la sortir du fer, la saupoudrer de sucre glace et servir très chaud.

 

Bon appétit